Biographie

Available in the following:

Gustavo Gimeno est directeur musical de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg (OPL) et directeur musical désigné du Toronto Symphony Orchestra (TSO).

En février 2018, Gustavo Gimeno a fait ses débuts canadiens avec le TSO dans un programme virtuose qui mettait en vedette Beethoven, Ligeti et Dvořák, suscitant l’enthousiasme du public et de la critique. Gimeno a signé un contrat de cinq ans avec le TSO pour la saison 2020/2021 : il sera le onzième directeur musical du TSO à partir de la 99ème saison de l’orchestre. D’ici là, Gimeno retournera à Toronto les 29 et 30 juin 2019 pour y diriger « The Firebird », un programme bâti autour de la fameuse suite de Stravinski et présentant des œuvres de Sibelius et Prokofiev.

Nommé directeur musical de l’OPL en 2015, Gimeno a depuis dirigé l’orchestre dans une grande variété de formats de concert et s’est produit avec lui sur les plus prestigieuses scènes européennes. En 2017, l’OPL et Gustavo Gimeno ont prolongé leur contrat jusqu’à la saison 2021-2022 incluse. Fort du succès des tournées effectuées les saisons précédentes, il est invité cette saison à donner des concerts en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en Turquie et en Grèce. Au cours des saisons passées, Gustavo Gimeno a partagé la scène avec des solistes tels que Daniel Barenboim, Krystian Zimerman, Khatia Buniatishvili et Bryn Terfel. Parmi les artistes invités de la saison 2018/2019 figurent Leonidas Kavakos, Yuja Wang, ainsi que Katia et Marielle Labèque.

Gustavo Gimeno et l’OPL poursuivent leur série d’enregistrements pour le label classique PENTATONE. Lancée en 2017, leur collaboration a déjà vu la parution des Premières Symphonies de Dmitri Chostakovitch et Anton Bruckner, de l’intégrale du ballet Daphnis et Chloé de Maurice Ravel et, plus récemment, de la Quatrième Symphonie de Gustav Mahler.

Gustavo Gimeno est aussi un chef invité très recherché dans le monde entier. En 2018/2019, non content de retourner diriger l’Orchestre de Cleveland, l’Orchestre symphonique de Vienne, l’Orchestre du Théâtre Mariinsky, l’Orchestre symphonique de la radio finlandaise, l’Orchestre symphonique de la radio suédoise, et l’Orchestre philharmonique de la radio néerlandaise, il fera ses débuts à la tête de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, des orchestres symphoniques de Houston, St. Louis et Seattle, du London Philharmonic Orchestra et de l’Orchestre de la Suisse Romande. Par ailleurs, Gustavo Gimeno se produira de nouveau avec l’Orchestre du XVIIIe siècle, un ensemble spécialisé dans les interprétations historiquement informées, et interprétera avec lui des symphonies de Robert Schumann.

Il se produira pour la première fois à l’Opéra de Zurich en janvier 2019 avec Rigoletto de Verdi, dans une production mise en scène par Tatjana Gürbaca. Il dirigera également des versions de concert de cet opéra avec l’OPL à Luxembourg et à Paris. Gustavo Gimeno a débuté à l’opéra en 2015 en dirigeant Norma de Bellini à l’Opéra de Valence. En 2017, il a dirigé Simon Boccanegra de Verdi et Don Giovanni de Mozart avec l’OPL au Grand Théâtre de Luxembourg.

Né à Valence, Gustavo Gimeno a entamé sa carrière internationale de chef d’orchestre en 2012 en tant qu’assistant de Mariss Jansons, alors qu’il était membre de l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam. Il a également acquis une expérience inestimable en tant qu’assistant de Bernard Haitink et de Claudio Abbado, qui l’a fortement soutenu et a été à bien des égards son mentor.

Download Press Kit Download Biographie